Retraite complémentaire : un accord de principe enfin trouvé

Vendredi 17 octobre lors de la sixième séance de négociation sur l’avenir des retraites complémentaires, trois syndicats ont donné leur accord de principe à la création d’un bonus malus pour inciter les salariés à travailler plus longtemps.

Un bonus malus à partir de 2019 pour la génération 1957

Un abattement sur le montant des retraites complémentaires (Agirc-Arrco) serait institué à partir de 2019 pour les salariés nés à compter de 1957. Cet abattement de 10 % s’appliquerait, sauf exceptions, à tous les nouveaux retraités remplissant les conditions du taux plein au régime de base (62 ans et 41,5 années de cotisations) pendant les trois premières années de la retraite.

Les salariés prolongeant leur activité professionnelle pendant 4 trimestres au-delà de la date d’obtention du taux plein, pourraient échapper à ce malus.Un bonus serait créé pour les salariés travaillant plus longtemps : 10 % pour une prolongation d’activité de 8 trimestres, 20 % pour 12 trimestres et 30 % pour 4 années de travail en plus.L’accord devrait être signé le 30 octobre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *